Après un mois de controverse sur le projet de Loi de Finance 2020, ce dernier a été quasiment adopté à l’unanimité des 86 députés présents lors de la séance plénière du 30 Novembre 2019 pour au final demeurer en tant que loi par voie d’ordonnance. Cependant, la promulgation de l’ordonnance portant Loi de Finance 2020 a été faite le 23 Décembre 2019. Et selon l’article 23 de l’ordonnance n°2019-016, il a été dit que l’ordonnance fera l’objet de la loi de l’Etat se référant à la LOLF du 2004 plus précisément le 24 Juillet qui est axée sur les résultats. La loi en question insiste sur l’ « émergence » de Madagascar tout en espérant que les mesures que contient cette Loi procurent un réel changement en augmentant les recettes publiques; notamment axée sur les objectifs de Développement Durable basés sur les trois secteurs clés : le social, l’économie et l’environnement. D’une part, cette loi de Finance 2020 parvient à aboutir à un taux de croissance de 5,5%. Cependant, la loi en question dispose d’une indéniable pensée Keynésienne sur la stimulation de la demande principalement en donnant priorité à la construction des infrastructures. Le seul souci se pose en fait sur la priorisation de l’Etat afin d’arriver vraiment à un réel développement.

Léo, Licence 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *