LE MONDE SPORTIF FACE AUX RAVAGES DU CORONAVIRUS

Collision entre le virus et le sport

Malgré l’importance du sport dans le monde, les recommandations de l’OMS obligent les organismes sportifs à suspendre toutes les rencontres et diverses manifestations. Dans le cadre de la distanciation sociale, il est désormais interdit de rassembler plusieurs personnes, et ce, même autour d’un événement capital.

Véritable bouleversement pour le monde sportif pour cette saison 2019-2020, les équipes sportives et autres athlètes professionnels devront prendre leur mal en patience. Coup dur pour les athlètes, car les Jeux Olympiques de Tokyo prévues du 24 juillet au 9 août 2020 doivent être reportés. En revanche, les différentes organisations sportives comme la fédération espagnole d’athlétisme, la fédération américaine d’athlétisme (USATF) et les comités olympiques brésiliens (COB) ont demandé à ce que le report soit pour 2021. Face à cette vague de réquisition, le comité international olympique (CIO), après concertation avec le gouvernement japonais, a donc accédé à la requête. Toutefois, aucune information n’a été fournie concernant la CAN de cette année.

Main dans la main, malgré la pandémie

À l’unisson, la fédération internationale du football (FIFA) et l’OMS avaient conclu un accord de collaboration de quatre ans en vue de « promouvoir un mode vie sain par le biais du football ». Par conséquent, malgré la suspension des compétitions, les deux entités poursuivent leur collaboration en mettant en place une campagne de sensibilisation baptisée « Faites passer le message pour combattre le coronavirus ».

Pour cette occasion, 28 stars du football ont répondu présentes. Cette campagne vise à faire connaître au plus grand nombre, cinq gestes clés pour combattre le Covid-19 : (1) bien se laver les mains, (2) se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir ou au niveau du pli du coude lorsqu’on éternue, (3) éviter de toucher le visage, les yeux, le nez et la bouche, (4) une distance sociale d’au moins un mètre et (5) se tenir au courant des nouveautés et contacter les services médicaux si l’on ressent des symptômes.

Gestes préventifs, Collaboration FIFA et OMS

« Nous devons rappeler à tous que nous sommes une seule humanité. La santé passe en premier. Tout le reste est secondaire. Nous devons être forts et suivre les conseils de l’OMS et des gouvernements », souligne Gianni Infantino, le président de la FIFA.  

Mort deLorenzo Sanz suite au Covid-19 : les fidèles du Real Madrid en deuil

Lorenzo Sanz, soulève le trophée après la victoire du Real Madrid en Mai 2000

L’homme d’affaires espagnol et ancien dirigeant du club madrilène s’en est allé à cause du Coronavirus le 21 mars 2020 à l’âge de 76 ans. Il avait occupé le poste de président du Real Madrid de 1995 à 2000. Durant son mandat, le club avait remporté deux fois la Ligue des Champions en 1998 et en 2000. Le trophée du champion d’Espagne a également été remporté en 1997. Notons que Lorenzo Sanz Mancebo avait intégré le comité de direction du Real Madrid dans les années 1980.

Durant son hospitalisation, son fils, a annoncé sur Twitter que son vieux père avait les symptômes du Covid-19. Trois jours seulement après son hospitalisation, le fils publie sur le même réseau social: « Mon père vient de décéder. Il ne méritait pas cette fin et pas de cette façon ».

En raison des circonstances encore précaires, le dernier hommage à Lorenzo Sanz par le club sera organisé ultérieurement.

Déconfinement : le sport reprendra du poil de la bête

La Bundesliga de retour, mais sans spectateurs

Malgré la propagation de la pandémie, l’économie européenne souffre énormément que le déconfinement a été enclenché. Bien entendu, les gouvernements continuent de sensibiliser sur l’importance des gestes barrières et instaurant tout de même des restrictions.

Ainsi, en Allemagne, la Bundesliga a repris depuis le 16 mai. Pour rappel, la suspension des matchs a été décrétée le 13 mars. Ce championnat allemand opposant 18 clubs a pu reprendre grâce à l’accord de l’OMS. En revanche, les recommandations pour lutter contre le Covid-19 restent de mise. Tous les matchs seront, par conséquent, disputés à huis clos et mis sous cloche.

Des automobiles nationales au rendez-vous à Tana

Malgré le confinement toujours effectif, le président Rajoelina a commencé à lâcher un peu de lestes, notamment à Tana où se concentre une grande partie des activités économiques. Les embouteillages et les marchés bondés commencent à refaire surface, mais avec masques de protection à tout-va.

La Fédération du Sport Automobile Malagasy profite alors de l’occasion pour annoncer la tenue prochaine d’une rencontre nationale le 19 juin. Jusqu’à nouvel ordre, les rassemblements massifs sont interdits, mais de nouvelles dispositions pourraient être prises en fonction de l’évolution de la situation.

Ritsy, Licence 2

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *