Tous les ans, Madagascar traverse une saison cyclonique qui engendre souvent des dégâts humains et matériels. Cette année le cyclone BELMA a provoqué plusieurs inondations et le plus touché est la région nord-ouest de Madagascar. Résultat, la route nationale 4 qui relie Mahajanga et Antananarivo était sérieusement endommagée : une portion de la chaussée s’est affaissée en produisant un énorme trou béant qui a rendu la route impraticable et menacé la sécurité des usagers. Des villages entiers se sont retrouvés sous l’eau et des familles ont tout perdu.

Le président Andry Rajoelina a fait une descente sur le terrain pour constater de visu l’étendue des dégâts. Avec l’aide des militaires, il a secouru et aidé la population. En outre, avec son association, la première dame, Mialy Rajoelina aussi est venue pour prêter main forte aux sinistrés du fokotany Antsangambato commune d’Ambohitoka district de Mampikony en distribuant des produits de première nécessité et des couvertures. De plus, des organisations internationales comme l’OMS et l’UNICEF ont apporté leurs contributions.

La région Alaotra Mangoro a aussi connu une grave inondation. En effet une digue a cédé entraînant la submersion des rizières et des habitations. On dénombre plusieurs sinistrés, des champs et cultures abimés. La mobilisation du couple présidentiel a été saluée avec le partage des repas chauds, des tentes et des moustiquaires. Après quelques semaines de répit, la météo vient d’annoncer que de nouvelles fortes pluies auront lieu pour ce mois de février.

Ni, Licence 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *